Bienvenue sur le site de la Société d'Anthropologie de Paris

  Logo sap 1.fw      Devenir membre      Faire un don

 

 


Les 1847èmes journées de la SAP se dérouleront

du 25 au 27 janvier 2023 à Paris, au Musée de l'Homme

 

 

Découvrez les thèmes des Journées ici

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !

 

Le dernier numéro des BMSAP est disponible ! 

Couverture du volume 34, numéro 2 des BMSAP. (Haut) Bandeau brun-ronge. À gauche : longue partie foncée avec à gauche le logo de la SAP en brun clair (un planisphère ovale centré sur l'Europe, surmonté de 7 humains se tenant par la main), puis en blanc le nom de la revue BMSAP avec en-dessous 'Bulletins et Mémoires de la Société d'Anthropologie de Paris'. À droite : Partie claire où est écrit en blanc, de haut en bas : 'Volume 34 # 2', 'octobre 2022', 'ISSN 0037-8984', avec en dessous une bande claire où est écrit en brun 'Publication fondée en 1859'. (Milieu) Image de couverture, composée à partir d'une figure de l'article de Walker et collaborateurs : 8 dents disposées autour d'un cercle en pointillés divisé en quatre quadrants, contenant chacun la silhouette grisée d'une espèce de primate (dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut : Homo sapiens, Gorilla beringei graueri, Procolobus verus, Theropithecus gelada). Pour chaque espèce, les dents correspondent au complexe formé par les deuxièmes molaire supérieure et inférieure, avec une échelle de couleur allant du jaune au bleu en passant par le blanc, de la valeur la plus faible à la plus élevée pour l'élévation de l'OES (Occusal Enamel Surface, surface d'émail occlusale). (Bas) Bandeau brun-rouge sur lequel est écrit en blanc 'Revue soutenue par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS'. Au milieu, le logo du CNRS est superposé au bandeau du bas et à l'image de couverture (logo : ovoïde en dégradé de bleu foncé sur lequel est écrit horizontalement en blanc et bleu ciel 'cnrs', et en blanc, sous la lettre 'n' et verticalement, 'dépasser les frontières').

 

 

 

 

 

Enquête sur l'impact de la crise épidémique Covid

sur la communauté des anthropologues

L'enquête est désormais terminée, nous vous remercions pour votre participation.

Les résultats sont en cours d'analyse et vous seront communiqués prochainement.

 

Motion de la Société d’Anthropologie de Paris à propos de la LPR

La SAP s’est officiellement opposée à la mise en place de la Loi de Programmation de la Recherche (LPR), notamment par la motion votée en AG par scrutin électronique le 30 janvier 2020 (116 oui, 2 non, 1 « je ne me prononce pas »).
La LPR est désormais votée, mais la SAP reste mobilisée à travers sa revue contre les nombreux effets délétères de cette loi.
Les BMSAP font en effet partie du collectif des revues en lutte. Réunies en parlement le 13 novembre 2020, elles ont proposé la motion suivante  :

«La LPR, votée par l’Assemblée nationale et le Sénat (alors même que le gouvernement ne dispose pas d’une majorité à la Chambre haute), en dépit des avis du Conseil économique et social et du Haut Conseil pour l’égalité, modifie profondément les institutions de la recherche et de l’enseignement supérieur dans le sens d’une plus grande subordination de celle-ci et de ses instances au pouvoir politique en la dépouillant de son indépendance.

Le Parlement des 158 revues dénonce cette loi, souligne l’absence de concertation et la brutalité des moyens employée par le gouvernement dans le processus d’adoption de cette loi (procédure accélérée pendant les confinements du printemps et de l’automne), appelle les futur.es candidat.es aux élections républicaines à venir à s’engager dans une voie de concertation avec l’ESR afin de réécrire une loi qui soit profitable à tous/toutes et dégage la recherche et l’enseignement supérieur des pièges délétères de l’hypercompétition à laquelle les condamne l’actuelle loi.»

 

Le conseil d'administration de la Société d'Anthropologie de Paris