Thématique 1 : Correspondance génotype – phénotype : perspectives anthropologiques

Genotype – phenotype correspondence: anthropological perspectives

A l’heure du tout génomique et de la paléogénomique, les outils disponibles pour caractériser et quantifier la variation phénotypique demeurent encore limités de telle sorte que notre capacité à caractériser le « phénome » est inférieure à ce qu’elle est pour le génome (Houle et al., 2010). De plus, la variation phénotypique est le produit d’interactions complexes entre le génotype et l’environnement. Une meilleure compréhension de la correspondance entre génotype et phénotype dépendra donc de notre capacité à optimiser la caractérisation du phénome et à mieux prendre en compte la capacité des êtres vivants à s’adapter à leur environnement. Elle passera également par une plus grande connaissance des mécanismes développementaux participant à l’ontogenèse. Une description plus fine de la correspondance génotype - phénotype permettra de préciser les bases développementales et évolutives de la variation morphologique des hominoïdes. A travers ce thème, nous invitions nos collègues généticiens, anthropologues biologistes, biologistes du développement notamment, à présenter leur recherche. Ces présentations pourront être centrées soit sur le génotype, soit sur le phénotype, tout en gardant en ligne de mire la correspondance génotype – phénotype.
 

At the era of genomic and paleogenomic sciences, the tools available to characterize and quantify phenotypic variations are still limited in such a way that our capacity to characterize the ‘phenome’ is inferior to our capacity to characterize the genome (Houle et al., 2010). Moreover, phenotypic variation is the product of complex interactions between genotype and environment. A better understanding of the correspondence between the genotype and the phenotype will then depend on our ability to optimize the characterization of the phenome and to better account for the capacity of living organisms to adapt to their environment. We will also need to develop a better knowledge of the developmental mechanisms at play during ontogeny. A finer description of the genotype – phenotype correspondence will allow specifying the developmental and evolutionary bases of the morphological variation of hominoids. Through this theme, we invite geneticists, biological anthropologists, developmental biologists, and any colleagues working in that field of research to present their work. These presentations will focus on either the genotype or phenotype and will keep as a horizon the genotype-phenotype correspondence.

 
Mots-clés : Variation, quantification, adaptation, mécanismes développementaux, ontogénèse
Keywords: Variation, quantification, adaptation, developmental mechanisms, ontogeny
 

Thématique 2 : De la « famille » au « clan ». Liens sociaux et biologiques de la Préhistoire à l’actuel

From the “family” to the “clan”. Social and biological relationships from Prehistory to present times.

La « famille », le « clan », sont des notions difficiles à définir tant elles regroupent des concepts variables dans l’espace et dans le temps, et en fonction des disciplines qui abordent ces questions. Si pour les sociétés actuelles, appréhender des liens sociaux et biologiques montre déjà une pluralité des approches et des définitionssur le plan archéologique, la difficulté est de comprendre comment se représente la « famille » et que signifient les regroupements ou les ensembles que l’on peut identifier. Qu’est-ce que les différents outils et méthodologies de l’anthropologie et de l’archéologie peuvent nous apporter pour caractériser un groupe d’individus qui partagent des liens soit génétiques, soit sociaux ou encore plus spécifiquement économiques ? Par ailleurs, en quoi les systèmes de parenté, régis par des règles d’alliance, de résidence et de filiation ont-ils un impact sur le patrimoine génétique, les comportements sociaux et symboliques, la démographie par exemple ? Enfin, comment les données de l’anthropologie biologique (morphologie, caractères discrets, pathologie…), de l’archéologique funéraire ou de la (paléo)génétique permettent-elles d’inférer ces systèmes et leurs conséquences ? Cette thématique englobe les différentes recherches en archéologie, en anthropologie biologique et sociale des populations actuelles et passées, de tout contexte culturel, et souhaite également voir des ponts diachroniques tant sur la documentation, que sur l’application méthodologique.
 
« Family », « clan » are difficult notions to define because they encompass variable concepts in time and space, and because they are also dependent on the disciplines treating the subject. If, for present day societies an attempt to grasp their biological relationships and social bonds provides evidence of a multitude of approaches and definitions, archaeologically, the difficulty lies in understanding how the family is represented, and what do the groups and clusters identified mean. How can different anthropological and archaeological tools and methods help us characterise a group of individuals who may be genetically or socially or possibly even economically related? Furthermore, how do kinship systems, governed by allegiance, residency, and filiation rules, impact genetic heritage, social and symbolic behaviours, and demography, for example? Finally, how can biological anthropology (e.g., morphology, non-metric traits, pathology), funerary archaeology, and palaeogenetic data help us to infer these systems and their outcomes? This theme encompasses research from archaeology and social and biological anthropology from past and present populations, from every cultural context. It also welcomes research that diachronically bridges the documentation and the applied methodology.
 
Mots-clés : Systèmes de parenté, pratiques funéraires et symboliques, ethnologie, ostéologie, biologie moléculaire, anthropologie médico-légale
Keywords: Kinship systems, funerary and symbolic practices, ethnology, osteology, molecular biology, forensic anthropology
 

Thématique 3 : Actualités de la recherche

Scientific breaking news

Ce thème rassemblera les acquis récents de la discipline, qu’il s’agisse de découvertes inédites ou d’avancées méthodologiques.
 
This theme will host new research from the discipline, including recent discoveries or methodological advances.